• Ottawa-Parlement
    La CLES témoignera lundi devant le Comité permanent de la justice et des droits de la personne à Ottawa
  • Twitter
    Idées et astuces pour soutenir le travail de la CLES et de ses alliées à Ottawa
  • Abolir la prostitution
    Vous avez manqué la conférence Abolir la prostitution: un choix de société? Vous l'avez tellement aimée que vous souhaitez la revoir? Elle est maintenant en ligne!
  • image modèle nordique
    NOUVEAUX OUTILS DE MOBILISATION / VULGARISATION!
  • pubsexiste
    Nouveaux outils pour repérer et déconstruire les images sexistes
  • Femmes en réseau avec des clés
    Programme de soutien vers l’accès à l’emploi.
  • Phare
    Offre d'emploi: Intervenante - Chargée de projet.



Présentation de la CLES

La Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle (CLES) est une concertation d'organismes et de personnes critiques de l'industrie du sexe. Mise sur pied en 2005, elle regroupe 50 groupes membres, plus de 150 membres individuelles et de nombreux et nombreuses sympathisantEs qui croient qu’un monde sans prostitution est possible. Le travail de la CLES se décline en trois principaux volets soient les services aux femmes, la sensibilisation et la formation de même que l’action politique.

Services aux femmes

La CLES tire son expertise de ses membres, militantes et travailleuse de centres d'aide aux victimes de viol et en maison d’hébergement, travailleuses de rue, sociologues, étudiantes et autres ainsi que de la parole des femmes ayant un vécu en lien avec la prostitution. Elle effectue aussi de nombreuses recherches afin d’approfondir sa connaissance des besoins des femmes, des considérations juridiques entourant la prostitution, de la situation ailleurs dans le monde de même que du portrait de l’industrie du sexe à Montréal et au Québec.

Au quotidien, la CLES rencontre des femmes ayant un vécu en lien avec la prostitution pour des rencontres individuelles ou de l’accompagnement dans des démarches juridiques ou des rendez-vous médicaux. Elle organise des cafés rencontre, des groupes de soutien, des activités sociales et des ateliers allant de l’auto-défense au féminisme 101. La CLES a aussi mis sur pied au printemps 2013 une Équipe de solidarité qui permet aux femmes ayant un vécu en lien avec la prostitution de piger dans une banque de services en tous genres (gardiennage, correction, accompagnement, etc.) offerts par des membres de la CLES. Un fonds de solidarité a aussi été mis sur pied afin de permettre d’effectuer de petits prêts aux femmes en processus de sortie afin d’effacer une dette, d’entreprendre des démarches, de payer un premier loyer, etc.

Sensibilisation et formation

La CLES effectue aussi un travail de sensibilisation et de formation auprès de différentes clientèles telles que des intervenantE en maison d’hébergement, en centre jeunesse, dans les écoles secondaires ou avec les corps policiers afin d’approfondir leurs connaissances de l’exploitation sexuelle et des besoins des femmes ayant un vécu en lien avec la prostitution.

La CLES intervient aussi directement auprès des jeunes et des clientèles à risque afin de les informer, de les sensibiliser et de les inviter à prendre la parole à propos de l’hypersexualisation, du sexisme et de l’industrie du sexe. Par des projets ludiques tels le concours Basta les images sexistes! ou des projets formateurs comme le projet Filles averties, engagées et hors de danger, la CLES favorise l’empowerment des femmes par l’éducation et la solidarité.

Action politique

La CLES joue aussi le rôle d’agent de mobilisation en ce qui a trait à tout ce qui touche à la prostitution, que ce soit par l’alimentation quotidienne de sa page facebook et de son compte twitter, l’émission de communiqués, le dépôt de mémoires en commission parlementaire, l’organisation d’évènement publics ou ses prises de position dans les médias. La CLES participe aussi activement à plusieurs manifestations et apporte son soutien à diverses causes sociales en lien avec la condition des femmes et la justice sociale. Elle est aussi responsable de l’organisation de la marche La rue la nuit, femmes sans peur au mois de septembre.

La CLES est aussi co-fondatrice de la Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution, une coalition pancanadienne, féministe et abolitionniste, composée de sept organisations revendiquant l'égalité hommes-femmes. La Coalition propose une troisième voie juridique basée sur l’idée que la prostitution est un tort perpétré contre les femmes par les proxénètes et les clients prostitueurs. La Coalition est intervenue dans la cause Bedford c. Canada devant la cour d’appel de l’Ontario ainsi que la Cour suprême du Canada.

La CLES maintient aussi des liens de travail avec d'autres féministes abolitionnistes au Canada, en Europe et aux États-Unis ainsi qu’avec divers réseaux de survivantes de la prostitution.